Mettre en place et exploiter une base d’événements opérationnels

Dans le cadre d’un contrôle interne robuste, la mise en place d’une base d’événements opérationnels de qualité permet de capter les difficultés rencontrées au sein de l’entreprise, d’alimenter la cartographie des risques, d’initier des plans d’actions adéquats et de communiquer. Toutefois, la création d’une telle base ne va pas de soi. Il faut procéder par étape, acquérir les bons réflexes en termes de sensibilisation/communication, d’organisation du réseau de collecte et d’outils.

4.4 / 5
( 5 notes,
de janvier à décembre 2021 )

Les sessions

Date

Durée

Tarif HT

Lieu

Horaire

Places

Crédits CPE

Fiche formation

Date: 02/04/2024

Durée: 1 jour*

Adhérents: 805 €
Non adhérents : 960 €
Déjeûner(s) inclus

Lieu: Presentielle
Paris intra muros

Horaires 8h45 – 17h30

Places:

Crédits CPE: 7

Date: 12/11/2024

Durée: 1 jour*

Adhérents: 805 €
Non adhérents : 960 €
Déjeûner(s) inclus

Lieu: Presentielle
Paris intra muros

Horaires 8h45 – 17h30

Places:

Crédits CPE: 7

Participants

Auditeurs internes, contrôleurs internes, directeurs de l’audit interne, Responsable de la gestion des risques, Responsable de fonction support

Prérequis

Aucun

Intervenants

Un professionnel du management des risques et du contrôle interne

Documentation

Visuels de présentation – Fiches techniques – Exercices – Alternance de mises en application, de retours d’expérience et d’exposés

Objectifs pédagogiques

Comprendre comment mettre en place une base d’événements opérationnels
Exploiter efficacement la base d’événements opérationnels

Contenu

La feuille de route pour mettre en place une base d’événements opérationnels
La définition d’un événement opérationnel
Les grandes étapes de construction
La mise en place d’un réseau de correspondants
Les outils : la base de données informatique, le guide de procédure, la qualité des données, les reportings, les analyses post-mortem …
Communication et sensibilisation des acteurs
Les usages complémentaires: modélisation des risques opérationnels ou échange d’information avec d’autres sociétés après anonymisation des données