Contrôler et auditer le reporting réglementaire Bâle III

Les évolutions réglementaires obligent les établissements bancaires à une meilleure adéquation de leurs fonds propres aux risques inhérents à leurs activités, mais aussi à accroître leur communication en direction du superviseur. L’audit interne est un acteur incontournable pour la sécurisation du reporting réglementaire Bâle III et pour s’assurer que l’établissement respecte ses obligations de manière efficace et efficiente.

Les sessions

Date

Durée

Tarif HT

Lieu

Horaire

Places

Crédits CPE

Fiche formation

Date: 14/05/2024

Durée: 2 jours*

Adhérents: 1545 €
Non adhérents : 1695 €
Déjeûner(s) inclus

Lieu: Presentielle
Paris intra muros

Horaires 8h45 – 17h30

Places:

Crédits CPE: 14

Date: 07/10/2024

Durée: 2 jours*

Adhérents: 1545 €
Non adhérents : 1695 €
Déjeûner(s) inclus

Lieu: Presentielle
Paris intra muros

Horaires 8h45 – 17h30

Places:

Crédits CPE: 14

Participants

Auditeurs internes, contrôleurs internes.

Prérequis

Aucun

Intervenants

Un professionnel de l’audit interne et financier en environnement bancaire.

Documentation

Visuels de présentation – Fiches techniques – Exercices – Alternance de mises en application, de retours d’expérience et d’exposés

Objectifs pédagogiques

Connaître les règles prudentielles et les points comptables indispensables à la production des états réglementaires et au calcul des ratios
Exploiter la comptabilité et les travaux de la Direction des risques et du Contrôle permanent pour s’assurer de la conformité des états réglementaires et des ratios déclarés
Identifier les points clés des dispositifs de production des états réglementaires pour évaluer leur efficacité et leur efficience
Synthétiser l’analyse des données comptables, financières, réglementaires, pour s’assurer du respect par l’établissement bancaire des obligations inhérentes au Pilier 3

Contenu

-La réglementation prudentielle :
–Bâle III, CRR, CRD IV, Arrêté du 3 novembre 2014 ;
–les états réglementaires (COREP, FINREP) et les ratios réglementaires (LCR, NSFR, levier) ;
–la communication (Pilier 3).
-Les process pour la production des états réglementaires :
–organisation et traitements ;
–sécurisation et piste d’audit ;
–contrôles de 1er niveau.
-Le dispositif de couverture des risques inhérents à la production des états réglementaires :
–surveillance des risques ;
–contrôles de 2nd niveau.
-L’audit du reporting réglementaire :
–respect des obligations réglementaires : audit de la conformité ;
–process de production et de sécurisation du reporting réglementaire : audit de l’efficacité et de l’efficience.