L'audit interne, une profession créatrice de valeur ajoutée

L’audit interne est devenu au fil des ans un outil de management de la direction générale au service de l’organisation.
Rattaché à la Direction Générale, il entretient une relation étroite avec le Comité d’Audit ou ses comités spécialisés en leur apportant un second regard sur l’efficacité des systèmes de gestion des risques et de contrôle interne.

Par la connaissance qu’il a de l’organisation, sa capacité de discernement et la pertinence de ses diagnostics et propositions, l’audit interne est créateur de valeur ajoutée pour l’organisation

Principales missions

  • Analyser et évaluer les processus de gouvernement d’entreprise, de management des risques et de contrôle ;
  • Formuler des recommandations pour améliorer leur efficacité ;
  • Rendre compte régulièrement des actions entreprises pour corriger les dysfonctionnements décelés ;
  • Vérifier que les dispositifs mis en place assurent la conformité aux lois et réglementations ;
  • Participer aux missions d’investigation dans le cadre de fusions/acquisitions ;
  • Contribuer à la mise en place du processus de management des risques ;
  • Animer, quand elle existe, une démarche d’auto-évaluation des risques et des contrôles.

Les sept qualités personnelles qui maximisent l'impact des directeurs de l'audit interne les plus performants

Alors que les entreprises évoluent dans un univers en pleine mutation, les comités d'audit, les directeurs généraux et les directeurs financiers n'ont jamais autant demandé à l'audit interne. Désormais, les responsables de l'audit interne doivent faire montre d'une expérience plus variée, d'un sens plus aigu de l'activité, et des compétences essentielles de leadership...

Téléchargez l'intégralité du document publié par l'IIA

Référentiel de compétences de l’audit interne

L’IFACI a traduit le Référentiel de compétences de l’audit interne de l’IIA qui définit les compétences requises pour répondre aux exigences du Cadre de référence international des pratiques professionnelles de l’audit interne. Elles sont regroupées en 10 domaines, lesquels sont déclinés pour chaque métier (auditeur interne, manager ou de responsable de l’audit interne). Ces propositions très précises seront utiles aux différents acteurs impliqués dans la gestion des ressources d’un service d’audit ; qu’il s’agisse de :

  • Définir un poste
  • D’évaluer un collaborateur ou de s’autoévaluer
  • D’identifier les axes devant faire l’objet d’un plan spécifique de développement des compétences (recrutement, formation professionnelle notamment).

Référentiel de compétences de l’audit interne
The IIA Global Internal Audit Competency Framework